Traditions régionales

multimedia
  • Photos
Messes de l'Accouchement
Les « Missas do Parto » (Messes de l'Accouchement) sont une tradition de la Région Autonome de Madère qui se déroule également à Porto Santo. Elles sont destinées à commémorer les neuf mois de grossesse de la Vierge Marie et commencent neuf jours avant Noël, une époque à laquelle on fête la naissance de Jésus.

Ces messes sont célébrées à l'aube, vers six heures du matin, avec plusieurs chants anciens.
 
Messe de Minuit
La «Missa do Galo » (Messe de Minuit) est une messe qui a lieu du 24 au 25 décembre et est célébrée après le dîner de réveillon de Noël.

Elle est appelée «Missa do Galo», en raison de la légende d'un coq, dont on croit qu'il a été le premier animal à assister à la naissance de l'enfant Jésus, ce qui fait que ce coq a commencé à annoncer tous les Noëls la naissance du Christ avec son chant.
 
Moulins à Vent
Le paysage de Porto Santo est caractérisé par l'apparition, ici et là, des moulins à vent traditionnels.

Parce qu'elle a un relief relativement bas, l'île est très exposée au vent de tous les côtés.

Les moulins à vent sont apparus à Porto Santo pour le broyage des céréales nécessaires à la fabrication du pain.

Le premier moulin à vent a été construit en 1794 et c'est l'ouvrage le plus grandiose qui ait été fait à Porto Santo au XVIIIe siècle. Des années plus tard, Porto Santo avait déjà un aspect très pittoresque avec de nombreux moulins à vent, en bois et de type rotatif, dont certains sont encore en activité.
 
"Casas de Salão"
Les «Casas de Salão» sont l'une des principales manifestations de l'architecture populaire traditionnelle de Porto Santo. Il est encore possible de trouver certains de ces constructions rares et centenaires.

Ce sont des maisons à l'aspect humble qui sont caractérisées par leur toit couvert de «salão» utilisé selon les ressources naturelles disponibles et les conditions météorologiques de l'île.

Le «salão» est une espèce d'argile à la composition particulièrement sableuse et très adhérente qui donne aux bâtiments un encadrement adéquat dans le paysage rural de Porto Santo.

Ces maisons sont très fraîches en Été parce que des fentes apparaissent dans le «salão» lorsqu'il est sec, ce qui permet la circulation de l’air. En Hiver, ce mélange absorbe la pluie, ce qui le rend spongieux et imperméable.
Épiphanie et Santo Amaro
Les jours de l'Épiphanie et de Santo Amaro, fêtés respectivement les 6 et 15 janvier, sont vécus par la communauté de Porto Santo qui à l'aube et lors du pèlerinage va de porte en porte afin d'admirer la crèche et de déguster différentes spécialités.

Habillés comme il se doit et avec une « braguinha», un «rajão» ou un simple tambourin à la main, de joyeux groupes d'amis et de famille qui augmentent au fur et à mesure que la nuit avance, chantent des musiques populaires, dont l'origine des paroles se perd dans le temps. La fête qui est un héritage culturel ne s'achève qu'à l'aube.
 
Fêtes populaires “Arraiais”
Les fêtes et les pèlerinages de Porto Santo sont actuellement une attraction qui attire de plus en plus de touristes sur l'île chaque année. Ces fêtes qui peuvent être ou pas de nature religieuse suivent les mêmes modèles que les «arraiais» réalisés sur l'île de Madère.

L'espace environnant de l'église est décoré avec des drapeaux colorés qui sont mis sur des mâts en bois décorés de végétation.

Il est normal de trouver des étals faits en bois où l'on vend différents produits, des confiseries, des jouets, des boissons, des variétés gastronomiques, entre autres.
 
Fêtes de la Saint-Jean et de la Municipalité
De toutes les festivités de Porto Santo, la plus emblématique est celle dédiée à Saint Jean, le saint patron de l'île et dont les commémorations ont lieu du 23 au 24 juin, lors des Fêtes de la Municipalité.

Ces fêtes sont considérées comme la plus grande affiche promotionnelle de l'île vu le grand nombre de touristes du monde entier qui visitent l'île à cette époque.

Le point culminant de ce magnifique évènement est vécu dans la nuit du 23 juin avec les Marches populaires. Diffusés à la télévision, les participants exhibent leurs costumes caractéristiques et leurs chorégraphies et défilent dans les principales rues de la ville.
 
Fête de Notre de Graça
 

La fête religieuse de Notre Dame da Graça est l'un des plus grands «arraiais» de l'île. Cette fête est pour Porto Santo ce que l'Arraial do Monte est pour Funchal. Le 14 août, il est obligatoire de monter jusqu'à la chapelle da Graça pour une rencontre de la foi et de la tradition.

L'éclairage descend de la montagne sur environ 500 mètres de long. Sur la route pavée, les étals avec des nourritures et des boissons traditionnelles sont réunis. Cette fête réunit non seulement les résidents mais également les centaines de personnes qui sont en vacances sur l'île au mois d'août. L'Eucharistie puis la procession ont lieu le lendemain.

 
Fête de Notre Dame de Piedade
La fête de Notre Dame de la Piété est fêtée fin août, normalement les 30 et 31, dans le centre-ville de Porto Santo. Cet «arraial» attire de nombreux touristes sur l'île et est vécu d'une manière très intense.

L'arraial avec de la nourriture et des boissons et beaucoup d'animation a lieu une fois la partie religieuse, qui inclut la procession, réalisée. Il y a de la musique et plusieurs groupes qui animent spontanément cet «arraial».
Fête des Vendanges
 

Avec les années, la Fête des Vendanges a gagné une notoriété importante. Les visiteurs découvrent tous les cépages produits à Porto Santo au cours des trois derniers jours du mois d'août, dans le centre-ville.

Un chai public, avec des dégustations de vins et une démonstration de son processus de fabrication, une exposition d'outils liés à la vigne, mais aussi l'animation musicale, avec des groupes de chants traditionnels, font de cet événement une étape essentielle dans l'ensemble des festivités de Porto Santo.

 
Musique
Il existe à Porto Santo des traditions très personnelles. Sur l'île, seuls sont utilisés des instruments à cordes lors de leurs interprétations, en particulier le violon, le «rajão» et la guitare à cordes métalliques, un instrument caractéristique de l'île.

Les musiques les plus anciennes connues sont des bals : du Charamba et Meia-noite, de meia volta e ladrão e da retirada. Les paroles parlent de l'agriculture et de ses outils, des belles-filles, de la mer et de l'amour. Les thèmes de l'amour étaient chantés les nuits de pleine lune, près des jardins des maisons, plus précisément dans les aires où étaient égrainées les céréales produites à Porto Santo.

Le répertoire diversifié enraciné dans la culture populaire est caractérisé par une musique populaire et des groupes de chanteurs de défis qui essaient de maintenir leur musique traditionnelle vivante.
Folklore
Le folklore reflète l'identité et la culture propre d'un peuple et, à Porto Santo, elle dépeint son peuplement et sa colonisation.

Le folklore de Porto Santo a commencé avec les musiques «Cantai e folgai», «Ladrão» et «Moinhos de Vento». Les instruments utilisés normalement dans l'interprétation des musiques traditionnelles sont la grosse caisse la guitare à fils métalliques, le «rajão», la «braguinha», un violon et un accordéon.

Les danses les plus typiques de Porto Santo sont : « Baile da Meia Volta », « Baile do Ladrão », «Ciranda», «Padeirinha “, «Ceifeiras», «Moinhos de Vento» et «Baile Sério».

Actuellement, la musique et le folklore de Porto Santo subsistent grâce à deux groupes musicaux, le Groupe de folklore de Porto Santo et le Groupe de chants populaires de Porto Santo qui interprètent et divulguent les musiques traditionnelles de cette île.
Youtube Flicker RSS ISSUU
Descubra Madeira World´s Leading Island Destination 2019 - WTA Award SRTC Região Autónoma da Madeira